Le mot du Président Alain GRISET



bnoa.net : un site 100% artisanat.

Dans les 10 prochaines années, 500 000 entreprises artisanales seront sur le marché de la transmission d’entreprises. La plupart changeront de mains. Certaines risquent de disparaitre.

Les conséquences économiques, en termes d’emplois, d'aménagement du territoire ou de redynamisation du lien social dans les zones urbaines et rurales que cette situation génère sont considérables.

Ce diagnostic place donc le secteur de l'artisanat devant deux enjeux économiques redoutables : préserver les emplois générés par les entreprises artisanales et faciliter, pour cela, la transmission des entreprises artisanales existantes.

Dans ce domaine, le rôle du réseau des Chambres de métiers et de l’artisanat est essentiel. Il consiste d’abord à sensibiliser, à accompagner les cédants qui doivent pouvoir préparer suffisamment à l’avance le passage de relais. Il s’agit ensuite d’informer les repreneurs potentiels des opportunités qui se présentent.

Différents outils et démarches sont actuellement développés dans le réseau des Chambres de métiers et de l’artisanat au premier rang desquels se situe la Bourse Nationale d’Opportunités Artisanales : la BNOA.

La BNOA permet de recenser, dans chaque département, les entreprises à transmettre, préalablement expertisées par un agent économique de Chambre de métiers et de l’artisanat, en concertation avec le cédant. Elle garantit au repreneur qu’il ne s’engage pas sur une fausse piste.

Le caractère national de cette bourse a déjà permis à des entreprises ancrées dans des territoires de trouver des repreneurs sur tout le territoire.

Je suis heureux de vous présenter le nouveau site bnoa.net.

Ce site offre bien plus qu’une simple mise en contact de deux individus. Bnoa.net bénéficie des savoir-faire et de l’expérience de l’ensemble du réseau des Chambres de métiers et de l’artisanat.

Cela lui confère un label de confiance, celui du seul site d’annonces « 100% artisanat ». La « Première entreprise de France » est au service de toutes les entreprises artisanales à reprendre et, je l’espère, avec succès.